Laissez nous un message

Attention : dernières pièces disponibles !

Médaille Prisonnier Civil Bronze Argenté


DEMO00PRISO

1 Article

La médaille  témoigne de la reconnaissance du gouvernement français envers toutes les personnes des régions envahies par les Allemands,victimes de déportations dans des camps.

La médaille se décline en Ordonnance et Réduction.

Elle existe en bronze. 

Sur le revers, les initiales RF encadre un bonnet phrygien avec l’inscription La Grande Guerre pour la civilisation 1914-1918. 

Plus de détails

Livraison gratuite...

La livraison est offerte pour toutes commande de plus de 100.00 €

avec Livraison offerte - Zone(s) France uniquement (+infos)

36,00 €

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

La Médaille est attribuée pour récompenser les habitants de toutes les régions envahies par l’ennemi, y compris les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, prisonniers civils, emmenés comme otages ou internés dans des camps de concentration.

CONDITION D’OBTENTION

La médaille peut être attribuée :

- aux habitants de toutes les régions envahies par l'ennemi, y compris les départements du Haut-Rhin, du Bas-Rhin et de la Moselle, prisonniers civils, déportés, emmenés comme otages ou internés dans des camps de concentration.Ce droit est acquis, à titre posthume, aux prisonniers civils tués ou décédés des suites de blessures reçues ou de privations endurées au cours de l'internement. 

A compter de la promulgation de la loi du 4 janvier 1951, il est ouvert un délai d'un an pour la présentation et pour le renouvellement des demandes qui, à cette date, n'ont pas encore donné lieu à une décision notifiée aux intéressés. Si les bénéficiaires sont décédés, leurs ayants droit peuvent solliciter, dans le même délai, l'attribution de cette médaille à titre posthume.

 HISTOIRE

Durant la guerre de 1914-1918, les populations des régions envahies et occupées furent mises à rude épreuve. Ainsi, dès la fin des hostilités, il parut nécessaire de rendre hommage au courage de ces personnes en les récompensant à l’aide de plusieurs médailles : la Médaille des Victimes de l’invasion, la Médaille de la Fidélité française et la Médaille des Prisonniers civils, Déportés et Otages de la Grande Guerre.

Cette dernière, instituée par la loi du 14 mars 1936, avait pour dessein de « commémorer le souvenir de leurs sacrifices et à honorer leurs actes de dévouement à la Patrie, en reconnaissance des épreuves qu’ils ont dû subir pour elle au cours de la guerre 1914-1918. »

Elle est créée en mars 1936 pour se souvenir du sacrifice, des actes de dévouement à la Patrie et des épreuves qu'ont subies tous les civils emprisonnés, déportés ou pris en otage par les Allemands entre 1914 et 1918. Elle se substitue de fait à la Médaille des Victimes de l'Invasion créée en 1921 et on ne peut pas recevoir les deux médailles.

DATE EXACTE

La médaille des prisonniers civils, déportés et otages de la Grande Guerre 1914-1918 est une médaille française d'honneur créée le 14 mars 1936. 

EVENEMENT

La Médaille n'est plus décernée depuis le 1er février 1958.

PERSONNAGE

Le Président de la République Albert Lebrun (1932-1940) signe le décret sur la création de la Médaille le 14 Mars 1936.

DECRET

Le décret du 14 mars 1936

  • Type Ordonnance
  • Diamètre 32 mm
  • Année de Sortie 14 mars 1936
  • Matière Bronze
  • Ruban Le ruban est rouge avec au centre une raie verticale bleue entourée par deux bandes blanches et un liseré vert sur chaque bord.
  • Face La face comporte une femme enchaînée lâchant un flambeau.
  • Revers Sur le revers se trouve l’inscription « prisonniers civils, déportés et otages de la Grande Guerre » entourée d’une chaine.

Soyez le premier à donner votre avis !

30 autres produits dans la même catégorie