Laissez nous un message

Médaille Outre Mer Bronze Argenté


DEMO00OUMER

1059 Produits

La Médaille Outre-Mer récompense les militaires et civils ayant participé à des actions de paix,des opérations de guerre, ayant rendu des services suffisants,dans des territoires d’outre-mer.

La médaille décline en Ordonnance et en Réduction.

Elle existe en  bronze argenté ou argent.

Au revers, une mappemonde est posée sur un trophée militaire surmonte la légende MEDAILLE COLONIALE.

Plus de détails

Livraison gratuite...

La livraison est offerte pour toutes commande de plus de 100.00 €

avec Livraison offerte - Zone(s) France uniquement (+infos)

12,50 €

Notes et avis clients

(5/5)
1 note(s)
Voir répartition

 Le Second Empire a vu la naissance de plusieurs médailles commémoratives destinées à rappeler les campagnes et expéditions sous Napoléon III. La III République a continué dans cette voie à l'occasion des expéditions coloniales menées à cette époque.

Mais, il est apparu très vite que ces distinctions ne permettaient pas de récompenser les troupes prenant part aux actions de pacification conduites au sein des pays nouvellement attachés à la France, la Médaille Commémorative étant réservée à ceux qui avaient pris part à la conquête.

C'est pour combler cette lacune qu'à l'initiative de Montfort, la Médaille Coloniale a été créée, avec effet rétroactif, par la loi de finances du 26 juillet 1893.

DATE EXACTE

Le 28 juin 1930 devient la Médaille d’Outre-Mer.

CONDITION D’OBTENTION

Les candidats à la Médaille d’Outre-Mer doivent répondre aux critères suivants :

- Militaires non officiers ayant dix ans de service, dont six de services distingués dans l’un des territoires définis par l’Arrêté du 11 Septembre 1963.
- Militaires officiers ayant 15 ans de service, dont six de services distingués dans l’un des territoires définis par ce même Arrêté.

La Médaille sans agrafe est destinée à tout militaire ou marin, totalisant 15 ans de services pour les officiers et 10 ans de services pour les non-officiers, ayant servi au moins 6 ans aux conditions suivantes, depuis l’arrêté du 30 novembre 1988, dans l’un des territoires français et états étrangers suivants : Guyane, Terres australes et antarctiques françaises, Bénin, Burkina-Faso, Burundi, Cameroun, Comores, Congo, Côte-d’Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Mali, Madagascar, Mauritanie, Mayotte, Niger, République centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Tchad, Togo, Zaïre.

Les demandes d’attribution sont à effectuer auprès du cabinet du ministère de la Défense, au bureau des décorations.

La médaille d'outre-mer avec agrafe est accordée aux personnes ayant participé aux opérations suivantes :

République Centrafricaine :

- opération Barracuda de septembre 1979 à juillet 1981.

République de Côte d'Ivoire :

- opération Calao à compter du 4 avril 2004.
- opération Licorne du 19 septembre 2002 au 10 février 2003.
- à titre exceptionnel, pour le personnel de la mission de coopération militaire et de défense et pour les gendarmes et militaires en poste à l'ambassade de France à Abidjan qui ont directement participé à cette opération.

République démocratique du Congo :

- opération Mamba du 2 juin 2003 au 26 septembre 2003

HISTOIRE

Après la création de la Médaille Coloniale le 26 Juillet 1893, une loi vient définir, le 6 mars 1894, les modalités d'attribution de cette nouvelle distinction. Elle confirme alors sa vocation à récompenser les services accomplis dans certains pays, désignés par une agrafe spéciale fixée sur le ruban, et pendant un temps déterminé.

La loi de finances du 13 avril 1898 a étendu le bénéfice de la médaille aux fonctionnaires civils ayant participé à des opérations de guerre aux colonies et aux militaires et civils ayant pris part à des missions coloniales périlleuses et s'y étant distingués par leur courage.

Par la suite, d'autres textes ont permis de récompenser :

- les membres des missions d'études ou d'explorations opérées en Afrique et en Asie (loi du 30 janvier 1903)
- les militaires blessés en service outre-mer et qui n'ont pas fait l'objet d'une citation à l'ordre (décret du 11 octobre 1911).

Pour compléter ces dispositions, une loi du 27 mars 1914 a instauré la possibilité de récompenser par la Médaille Coloniale, sans agrafe, les militaires comptant plus de dix ans de services effectifs outre-mer, dispositions confirmées par un décret d'application du 27 mars 1914.

Enfin, un décret du 6 juin 1962 a substitué l'appellation "Médaille d'Outre-Mer" à l'appellation "Médaille Coloniale ".

EVENEMENT

En 1892, le vicomte Louis-Philogène de MONTFORT propose à la Chambre des députés un projet de loi, visant à créer une médaille commémorative universelle, récompensant, à l’aide d’agrafes distinctes, les militaires pour leur participation à certaines campagnes de guerre particulièrement mémorables.

Cette médaille, appelée Médaille Coloniale, est créée par l’article 75 de la loi de finances du 26 juillet 1893. Dès l’origine, il est prévu qu’elle puisse récompenser, avec effet rétroactif, des opérations militaires coloniales antérieures à sa création.

 Elle était alors décernée par le Président de la République, sur proposition des ministres de la Guerre, de la Marine et des Colonies. La médaille était offerte par l’État, mais, à partir de l’année 1920, elle ne sera plus « remise gratuitement aux ayant droit dont les titres ont été acquis après août 1914. »

Après avoir été attribuée à plus d’un million de titulaires, la Médaille Coloniale devient par le décret n° 62-660 du 6 juin 1962, la Médaille d’Outre-Mer.

En 1892, le vicomte Louis-Philogène de MONTFORT souhaite créer une médaille commémorative universelle. Cette médaille est créée par l’article 75 de la loi de finances du 26 juillet 1893. Il s’agit alors de la Médaille coloniale.

DECRET

le décret du 28 Juin 1930.

  • Type Ordonnance
  • Diamètre 36 mm
  • Année de Sortie 6 juin 1962
  • Matière Alliage Métallique Bronze
  • Ruban Le ruban est de couleur Bleu ciel avec trois raies verticales blanches, de 7 mm pour la centrale et de 2 mm pour les latérales.
  • Face De face, on distingue l'effigie de la République Française casqué et entourée des mots "République Française", couronné de lauriers.
  • Revers Au revers, un globe terrestre est posé sur un trophée d'attributs militaires et marins avec la légende : "Médaille d'Outre-Mer".
Par (ROCHE LA MOLIERE, France) le  18 Oct. 2018 (Médaille Outre Mer Bronze Argenté) :
(5/5
Le client a noté le produit mais n'a pas rédigé d'avis, ou l'avis est en attente de modération.

30 autres produits dans la même catégorie

Nos clients ont également acheté