Médaille Défense Nationale Or


DEMO0ODENAT

909 Produits

La médaille récompense militaires et civils ayant accompli des services particulièrement honorables pour la défense de la France.

La médaille décline en Ordonnance et en Réduction.

Elle existe en bronze doré, bronze argenté ou bronze.

Au revers, on distingue un bonnet phrygien et l'inscription « Armée-Nation » et « Défense Nationale ».

Plus de détails

Livraison gratuite...

La livraison est offerte pour toutes commande de plus de 100.00 €

avec Livraison offerte - Zone(s) France uniquement (+infos)

18,00 €

Créée par le décret n° 82-358 du 21 avril 1982, sur l’initiative du ministre de la Défense Charles Hernu, la Médaille de la Défense nationale est appelée plus couramment par les militaires la « DEF-NAT ».

La Médaille de la Défense nationale récompense :

  – les services particulièrement honorables rendus par les militaires à l’occasion de leur participation aux activités opérationnelles ou de préparation opérationnelle des armées, tels les manœuvres, exercices, services de campagne, ou les interventions au profit des populations ;

  – par décision personnelle du ministre, les civils ou étrangers ayant rendu des services particulièrement honorables à la défense de la France ou à ses armées. 

Elle peut également être remise par le ministère de la Défense, à un quelconque des trois échelons, à des civils pour des actes de sauvetage en faveur de militaire.

DATE EXACTE

Le 21 Avril 1982, la Médaille de la Défense Nationale est instaurée.

CONDITION D’OBTENTION

Les militaires à l'occasion de leur participation aux activités opérationnelles ou de préparation opérationnelle des armées, notamment les manœuvres, exercices, services en campagne, ainsi que les interventions au profit des populations accumulent un certain nombre de points qui leur permet d'obtenir successivement les trois échelons. Sachant que la moitié des points est perdu lors de l'obtention d'un échelon. Les conditions d'attributions pour les différents échelons sont :

- pour l'échelon bronze. : un an de service et quatre-vingt-dix points ;
- pour l'échelon argent : cinq ans de service (deux ans minimum dans l'échelon bronze) et six cents points ;
- pour l'échelon or : dix ans de service (deux ans minimum dans l'échelon argent) et huit cents points.

L'attribution de la médaille de la défense nationale ne donne droit qu'à une agrafe de spécialité, éventuellement complétée par une agrafe géographique. En cas de promotion, la ou les agrafes obtenues dans les échelons précédents peuvent être conservées sur le ruban de la nouvelle médaille. Le nombre maximum d'agrafes à conserver est fixé à trois.

De plus, Nul ne peut obtenir la médaille de la Défense Nationale  s’il est déjà titulaire soit d’un grade ou d’une dignité dans l’un des ordres nationaux, soit de la Médaille Militaire.

La médaille de la défense nationale peut être attribuée, à titre exceptionnel, à l'un des trois échelons aux :

 - personnel militaire d'active ou de la réserve et aux civils de la défense tués ou blessés dans l'accomplissement de leur devoir ;
 - militaires d'active ou de la réserve qui se sont signalés par la qualité des services rendus ;
 - civils français et étrangers militaires ou civils ayant rendu des services particulièrement honorables à la défense de la France.

Cette attribution comporte également l'attribution d'une agrafe de spécialité, éventuellement complétée par une agrafe géographique.

- un militaire s'est distingué à l'occasion d'une action comportant un risque aggravé. Son ruban est alors agrémentée selon le degré de la citation d'une étoile de bronze, d'argent ou de vermeil ou d'une palme de bronze ;
- un membre d'équipages des SNLE s'est distingué à l'occasion d'une action en service sous-marin à la mer au sein de la force océanique stratégique, Son ruban est alors agrémentée selon le degré de la citation d'une silhouette de SNLE type le Triomphant anthracite, bronze, argent ou or).

La médaille de la défense nationale, échelon or sans agrafe est décernée pour une citation sans croix lorsque :

Celle-ci se porte en plus de la médaille de la défense nationale attribuée à titre normal ou exceptionnel et juste avant celle-ci.

Comme la croix de guerre et la croix de la valeur militaire, le ruban de la médaille, échelon or, peut recevoir des attributs exprimant des citations : respectivement une étoile de bronze pour une citation à l'ordre du régiment ou de la brigade, une étoile d'argent pour une citation à l'ordre de la division, une de vermeil pour le corps d'armée et une palme de bronze pour une citation à l'ordre de l'armée.

HISTOIRE

La médaille de la Défense Nationale est créee par Charles Hernu, ministre de la Défense et mise en place par le décret du 21 avril 1982. Elle récompense les services particulièrement honorables rendus par les militaires d'active et de réserve, pour leur participation aux activités opérationnelles des armées et les interventions au profit des populations.

EVENEMENT

Le décret n°2004-4 du 2 Janvier 2004, complété de l’instruction n°3250 du 1er Mars 2004 et du décret N°2004-624 du 25 Juin 2004 a réformé les conditions d’attribution de la médaille Défense Nationale. Selon les thermes de l’article premier du décret « La Médaille de la Défense nationale est destinée à récompenser les services particulièrement honorables rendus par les militaires d’active et de la réserve opérationnelle à l’occasion de leur participation aux activités opérationnelles ou de préparation opérationnelle des armées, notamment les manœuvres, exercices, services en campagne, ainsi que les interventions au profit des populations. »

PERSONNAGE

Sur l’initiative du ministre de la Défense Charles Hernu, la Médaille de la Défense nationale est créée le 21 Avril 1982.

DECRET

le décret du 21 avril 1982

  • Type Ordonnance
  • Poids 22,6 Grammes
  • Diamètre 36 mm
  • Année de Sortie 21 Avril 1982
  • Matière Alliage Métallique Bronze
  • Ruban Le ruban est de couleur rouge foncé, partagé par une bande centrale bleu outre-mer.
  • Face La face de la médaille porte l'effigie de la Marseillaise de Rude et la mention « République française »
  • Revers Au revers, on distingue un bonnet phrygien et l'inscription « Armée-Nation » et « Défense Nationale ».

30 autres produits dans la même catégorie

Nos clients ont également acheté