Laissez nous un message

Produit sur commande, merci de nous contacter

Médaille Commandeur de l'Ordre du Mérite Agricole Bronze Doré


DEMOM0MEAGR

L’ordre récompense les services rendus à l’agriculture.

La médaille de dignité Commandeur se décline en Ordonnance et en Réduction ainsi que pour les grades Officier et Chevalier.

La médaille existe aussi en bronze, or ou argent.

Le médaillon central comporte l’inscription Mérite Maritime entourée par la mention Marine Marchande sur fond d’émail bleu.

Plus de détails

Livraison gratuite...

La livraison est offerte pour toutes commande de plus de 100.00 €

avec Livraison offerte - Zone(s) France uniquement (+infos)

386,00 €

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

L’Ordre du Mérite Agricole est institué par décret le 7 Juillet 1883, suite à la proposition du Premier Ministre Jules Méline. Il souhaite récompenser plus largement le monde agricole.

Comme, il est impossible d'augmenter le nombre de nominations dans la Légion d'honneur, Méline pense que "le moment était venu de créer des récompenses honorifiques spéciales permettant au gouvernement d'honorer les serviteurs dévoués de l'agriculture.

Il ne doute pas que  "cette institution qui est conçue dans l'esprit démocratique le plus large, sera accueillie avec reconnaissance par l'agriculture française." qui "y verra une nouvelle preuve de la sollicitude du Gouvernement de la République et un encouragement à redoubler d'efforts pour conserver le rang qu'elle doit occuper dans un pays dont elle fait la richesse et la force."

DATE EXACTE

Le 7 Juillet 1883, le Ministre de l’Agriculture, Jules Méline crée la médaille du Mérite Agricole.

CONDITION D’OBTENTION

Pour être admis dans l’Ordre du Mérite Agricole, il faut avoir exercé, pendant quinze ans au moins avec distinction des fonctions, se rattachant à l’agriculture ou compter au moins quinze ans de pratique agricole.

-          Nul ne peut être promu au grade de Commandeur du Mérite Agricole s’il ne compte pas au moins cinq ans de grade d’Officier, sauf cas exceptionnels de dispense pour services extraordinaires.

HISTOIRE

Dans un rapport de proposition au Président de la République, Jules Grévy, le Ministre Jules Méline constate que « la population agricole est considérable, plus de 18 millions de français vivent de cette industrie, qu’on peut appeler la mère de toutes les autres. Ils contribuent puissamment par leur travail au développement de la richesse publique » et qua « dans cet immense personnel d’agriculteurs, d’agronomes, de professeurs, de savants, le labeur est incessant, les dévouements nombreux et les récompenses rares. »

Pour le Ministre de l’Agriculture, cette nouvelle décoration se doit d’avoir une valeur égale à la Légion d’honneur, remise à titre agricole. C’est pourquoi l’insigne créé, n’est pas retenu. Cependant les deux liserés rouges qui bordent le ruban moiré vert symbolisent la prestigieuse institution de l’Ordre National de la Légion d’honneur.

Le modèle de l'insigne n'a pas été retenu mais les deux liserés rouges qui bordent le ruban moiré vert symbolisent la prestigieuse institution de l'ordre national de la Légion d'honneur. 

Le premier décret ne crée que le grade de Chevalier. Il en prévoit 1000 Chevaliers devant avoir « rendu services à l’agriculture, soit dans l’exercice de la pratique agricole ou des industries qui s’y attachent, soit dans des fonctions publiques, soit dans des missions ou par des travaux scientifiques ou des publications agricoles. »

C’est le décret du 18 Juin 1887 qui instaure la grade d’officier. La dignité de Commandeur apparait trois ans plus tard par le décret du 3 août 1900.

En 1913, Jules Méline dénonce au Sénat « l’inflation menaçante à laquelle s’abandonnent les Ministres de l’Agriculture qui sont trop souvent dans l’impossibilité de résister aux sollicitations pressantes des parlementaires, assiégés par une clientèle dévorante à laquelle ils ne peuvent échapper. » Cette démarche entraine une diminution des attributions et impose une limite d’âge de 30 aux candidats, à partir du décret du 3 juillet 1913.

Après la première guerre mondiale, des promotions exceptionnelles récompenses ceux et celles qui concourent « dans ces temps difficiles, à l production rurale et à la remise en état des terres des régions libérées » et « de personnes qui bien n’ayant pas atteint l’âge de 30 ans, se sont spécialisés pendant la guerre pour assurer en l’absence des cultivateurs mobilisés le maintien de la vie agricole »

L’Après seconde Guerre Mondiale est marqué par de nouvelles promotions exceptionnelles : 3000 chevaliers sont nommés au titre de l’ « promotion exceptionnelle en faveur des femmes ou parents de prisonniers, et de déportés, qui, pendant la guerre ont réussi dans des conditions particulièrement difficiles à maintenir en bon état de culture l’exploitation agricole des absents. » Une promotion en faveur des cultivateurs et cultivatrices ayant rendu, pendant les hostilités, des services exceptionnels de la Résistance Paysanne et à l’agriculture française a lieu en Septembre 1946.

EVENEMENT

Comme, il est impossible d'augmenter le nombre de nominations dans la Légion d'honneur, le Ministre Jules Méline pense que "le moment était venu de créer des récompenses honorifiques spéciales permettant au gouvernement d'honorer les serviteurs dévoués de l'agriculture.

PERSONNAGE

Lorsque Jules Méline devient ministre de l'agriculture, un de ses premier actes est la création d'une distinction spécifique pour récompenser les services rendus à l'agriculture. Il crée ainsi l’Ordre du Mérite Agricole.

DECRET

Décret du 7 Juillet 1883

  • Type Ordonnance
  • Grade Commandeur
  • Poids 70,4 Grammes
  • Diamètre 60 mm
  • Année de Sortie 7 Juillet 1883
  • Matière Argent Doré
  • Ruban Le ruban sous forme de cravate est de couleur Moiré Vert. Il est composé d’une raie amarante de chaque côté, bordée par un liseré vert. La médaille se porte en sautoir.
  • Face La face représente l’effigie de la République sur fond doré, entourée par la légende REPUBLIQUE FRANCAISE sur fond d’émail bleu.
  • Revers Le revers est constitué de l’inscription placée sur trois lignes MERITE AGRICOLE 1883 sur fond doré par un cercle en émail bleu. La Croix Officier est surmontée d’une couronne mi- feuilles de vignes, mi- feuilles d’Oliviers.

Soyez le premier à donner votre avis !